Vidéos - Festidklé

Exemple de danses antillaises

On ne peut concevoir les Antilles sans la musique qui, associée aux chants et aux danses, rythment tous les instants, joyeux ou tristes de la vie.

Fruits du brassage culturel, de l'interpénétration d'influences africaines, européennes, américaines, du mélange des sons ..., les musiques antillaises doivent à ce profond et constant métissage, leur extrême variété et richesse. 

L'importance de l'empreinte africaine se marque par la place prédominante donnée au rythme dans la musique, à l'omniprésence des percussions, du tambour "ka".Le Gwo-Ka : 

Le gwoka est une forme d'expression artistique traditionnelle de la Guadeloupe née à une sombre période de l'histoire des guadeloupéens. Le gwoka  trouve ses origines au temps de l'esclavage, au début du 18 ème siècle. A partir des musiques et des danses extrêmement riches et diverses de leur pays d'origine, les esclaves ont élaboré un outil de communication, un moyen d'expression, un art nouveau, au même titre que le créole. 

Le gwoka est non seulement une musique mais aussi tout ce qui gravite autour d'elle : la danse, les jeux, les blagues…, une certaine manière d'être, une façon de vivre, de revendiquer ses origines, son identité guadeloupéenne, de résister à l'aliénation culturelle, de sauvegarder et défendre son patrimoine. 

A l'origine la musique Gwo-Ka s'est intégrée à la vie des populations rurales de la Guadeloupe. Elle reprend différents types de chants adaptés à la vie quotidienne :

- chants de travail
- chants et danses du dimanche
- chants de veillée
- lewoz : rassemblements en soirée organisés, à l'origine, dans les milieux ruraux.

Le Gwo Ka se compose de sept rythmes de base :

LÉWOZ :  rythme mélancolique  

TUMBLAK : rythme rapide, pétillant

KALADJA : rythme triste et lent qui convient aux veillées mortuaires

GRAJ : pour rythmer les travaux collectifs 

WOULÉ : rythme sur trois temps, associé au travail des champs

MENNDÉ : musique de carnaval ; musique des esclaves "marrons" lors des attaques de plantations

PADJANBEL : rythmait la coupe de la canne à sucre 

Dans une formation traditionnelle de Gwo-Ka, les musiciens actuels admettent de 2 à 3 tambours (*) sur lesquels les percussionnistes jouent à califourchon, 1 tambour (**) (type djembé) joué droit, qui a un rôle soliste et improvisateur.

(*) boula : tambour plus gros et plus grave, qui soutient le rythme en continu.

(**) makè : tambour plus petit et plus aigu, qui improvise et joue les solos. 

sans  oublier les chantè (chanteurs) et les répondè (les choeurs




 
 


 



 



Danses Mexicaines

Ce Ballet qui nous invite à parcourir les chemins du Mexique à travers un répertoire époustouflant puisé dans de multiples régions à forte dominante culturelle dont bien entendu celui de Jalisco, état le plus reconnu dans le monde pour sa musique des Mariachis et sa Tequila.

 

Un spectacle haut en couleurs et en rythmes qui ne saurait vous décevoir. Un programme qui montre les racines profondes de leurs traditions et leurs danses. L’un des Ensembles le plus représentatif du folklore mexicain.


Un spectacle qui parcourt les différentes époques de l'histoire du Mexique, à commencer par les danses préhispaniques, ainsi que celles retraçant les influences africaine et espagnole.


En 2016, il a participé à la 35e édition du festival "Mondial des Cultures de Drummondville" au Québec, au Canada, où il a reçu le «Coup de Coeur», décerné au meilleur groupe du festival… avec un programme aztèque très particulier
 

Danses traditionnelles Picardes

Danses traditionnelles Picardes par l'ensemble artistique Chambly folk Sur des musiques d'Amuséon et des danses collectées et re-créées par Amuséon et la troupe Ce Routell's.

Créé en 1960, le groupe n'a cessé de progresser chaque année, et s'il n'est pas le plus important groupe d'Ile-de-France, il est l'un des plus grands.

Sa réputation n'est plus à faire. Il a dansé dans tous les départements limitrophes de l'Oise et dans la plupart des pays d'Europe.

Chambly Folk, c'est : 15 à 40 éléments, 1h30 à 2h30 de spectacle,

40 tableaux différents, des centaines de costumes en stock. C 'est un bon moment à partager : c'est vif et gai, et ça sonne…

Présentation Festidklé

Une nouvelle association est née à LA FERTE-MILON, venez chère grande âme, elle vous appelle, elle vous attend. Nous espérons que vous ressentirez toute l’émotion, l’excitation, l’esprit particulier et les sourires que l’on peut espérer lors d’un festival à travers votre participation active et la présence des différentes cultures à l’honneur, que vous serez sensibles aux dédicaces d’écrivains et exposants qui acceptent de se prêter au jeu et qui vous feront voyager à travers leurs récits des contrées lointaines

 

1 2 3   Page suivante